La lettre du Grand Jardin Septembre-Octobre 2019

 BIENVENUE A l’Amap et au Grand jardin


aux familles : Charasson, Diez, Goux, Grandidier, Lalande, Pacheteau

Des nouvelles du bâtiment de conservation des légumes :
Les portes des chambres froides sont montées. Les pommes de terre sont déjà bien frais dans leur chambre « spéciale ».

Nous allons maintenant reprendre les travaux du bâtiment pour place les dernières fenêtre et finir le bardage.


Des nouvelles du Grand jardin :
Il est encore un peu tôt pour faire le bilan de la saison, mais nous avons récolté les pommes de terre.

Les canicules et la sécheresse se font sévèrement sentir sur le rendement.

Nous en avons récolté environ trois tonnes alors que nous avons besoin de 6 à 7 tonnes (normalement). Dans le même temps, il semble que les carottes, les céleris, les choux, les courges et les poireaux se portent bien. Nous avons l’avantage d’être très diversifié, donc nous pouvons compenser le faible rendement d’une culture par d’autres légumes mieux réussis. Dans les années à venir, nous envisageons de faire évoluer nos pratiques d’irrigation afin d’économiser de l’eau et de retrouver de meilleurs rendements.
Nous accueillons depuis début septembre, Louis, un nouvel apprenti. Il est « heureux de
travailler dans une entreprise qui respecte l’environnement et produit des légumes de
qualité ».

 

Le légume du mois : Le Céleri
La recette : Velouté de potimarron et au céleri rave
(issue du livre : Légumes, ils vont vous surprendre, mes recettes de tous les jours de Maïtena Biraben)
Ingrédients :
– 1 céleri rave et un potimarron, 10cl de lait de coco ou d’amande ou de riz ou de noisette, – 2 gousses d’ail, 1 échalote, 2 branches de thym, 3 pincées de curcuma, bouillon de légumes ou de viande, chorizo ou lard fumé ou saucisse de Montbéliard, sel ou poivre.
Préparation : Déposez les légumes dans le panier de cuit vapeur, faites-les cuire 30’, ajoutez l’échalote et l’ail 10’ avant la fin de cuisson. Mettez les légumes dans un plat, lorsqu’ils sont tièdes pelez le céleri, pas besoin de peler le potimarron, la peau se mange. Mixez avec le lait decoco (d’amande, de riz, de noisette…) le thym, le curcuma.

Ajoutez un peu de bouillon suivant la consistance souhaitée.

Assaisonnez à votre goût, faire griller les rondelles de chorizo enrondelles. Servez avec.Bon appétit.

Santé

Les bienfaits du céleri-rave
Cancer.

Des chercheurs ont démontré que des extraits de céleri-rave contenaient des
polyacétylènes, des composés qui détruisent certaines cellules cancéreuses
in vitro3.
Ces résultats sont préliminaires et d’autres études devront être réalisées pour en
connaître davantage sur la relation pouvant exister entre la consommation de célerirave et le cancer.


Santé osseuse.

Chez l’adulte, la masse osseuse diminue avec l’âge, conduisant ainsi à
un risque plus élevé de fractures. Une étude a démontré que l’ajout de
céleri-rave
séché et réduit en poudre à la diète de rongeurs inhibait la perte de masse osseuse
(résorption)
4. Sans connaître la nature exacte des composés présents dans le légume
séché, les auteurs soulignent qu’une variété de substances bioactives pourrait agir de
façon synergique, permettant ainsi de diminuer la perte osseuse.

Jusqu’à maintenant,aucune étude n’a été effectuée à cet effet chez l’humain.

Plusieurs études épidémiologiques ont démontré qu’une consommation élevée de légumes et de fruits diminuait le risque de maladies cardiovasculaires10, de certains cancers11 et d’autres maladies chroniques1,2,12.

Les nombreux composés phytochimiques contenus dans
les légumes pourraient, en partie, expliquer cette association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *