Les épinards; c’est bon, mais faut les éplucher …

Bonjour à vous tous,

C’est la saison des épinards, ou pas, mais en tout cas, j’en ai plein dans mon grand panier ! (et oui, le « panier familial » est devenu « grand panier », le 1/2 panier est devenu petit et LE panier est tout simplement « le panier moyen » maintenant).

Mais revenons à nos épinards, y en a dans le panier et c’est tant mieux car c’est bon. Il y a plein de manières de les préparer: vapeur, réduit à la poêle, dans un gratin, etc.. mais ce n’est pas le but de cet article. Pour une fois, je vais pas vous parler cuisine, enfin si, mais différemment.

Ce matin, j’étais donc en train d’éplucher et de laver les épinards (ce que nous faisons tous en ce moment) et je me demandais comment valoriser ce temps « mort » (et oui, je suis un indécrottable perfectionniste à la recherche permanente du rendement). Je me suis dit: « Les épinards, c’est bon, mais faut les éplucher« . Je me suis dit, tiens, j’vais faire un article sur les différentes manières d’éplucher les épinards, mais bon, j’ai pas réellement senti la valeur ajoutée d’un tel article? je ne résiste pas à vous mettre une photo, ci-dessous, de ma méthode d’épluchage: la marche en avant. Les épinards sont à gauche dans leur sac, je les équeute et laisse la tige dans le bac à composte et les feuilles terminent dans l’eau fraiche pour un rinçage, rien de révolutionnaire (mais fallait que j’exploite ma photo ; )

eplucher-epinard

J’étais donc en train de me dire que j’allais écrire un article sur la meilleur manière d’éplucher des épinards afin d’éviter ce temps perdu…. ET BIN NON, ce n’est pas du temps perdu et plutôt que de courir après le temps, je me suis dit qu’il serait plus intelligent de voir comment enrichir ce temps. C’est donc un article sur « Que faire en épluchant les épinards » que je vous rédige ce jour (ceux qui pensent que je devrais consulter un psy, peuvent le signaler gentiment dans les commentaires).

Écouter la radio

Je sais, c’est pas des plus originale, mais c’est drôlement intéressant, il suffit de trouver une bonne station (comme disait mon grand-père) et un bon programme. Le samedi matin, il y a une belle émission, sur France-Inter qui se nomme « Les petits bateaux », c’est des spécialistes qui essayent d’apporter des réponses à des questions complexes d’enfants, c’est de la vulgarisation. C’est bien fait, c’est simple, tranquille et on apprend beaucoup au final

Écouter un PodCast

C’est aussi l’occasion de re écouter une émission à la radio, une émission que l’on à pas l’occasion d’écouter pendant la semaine. Par Exemple, Franck Ferrand à une émission d’une heure, tous les jours sur Europe1 sur un thème de l’histoire, c’est « Au cœur de l’histoire ». C’est un formidable conteur d’histoires, il sait raconter, passionner et reste plutôt objectif, c’est passionnant. C’est l’occasion de re écouter « Les fortifications de Vauban », « Le voyage de l’Obelisque », « Les champs-elysées », etc.
Le Collège de France et d’autres instituts offrent de sublimes PodCast, très riches en valeur ajoutée….

Faire le point

Passer 1 heure en tête à tête avec soi même, c’est aussi un formidable moment pour réfléchir, pour faire le point, pour se repasser les événements de la semaine, ce que l’on à bien fait, ce que l’on pourrait améliorer, etc… mais ça vous le savez …

Profiter de sa famille

C’est aussi le moment de mobiliser un membre de la famille (conjoint, enfant) pour de l’aide et en profiter pour parler, de choses et d’autres, en tête à tête. Ça fait du bien, c’est différent des moments communs pendant les repas, ça permet de se confier, de faire passer des messages, d’aider, d’orienter, bref, un moment à deux, qui à la base n’est pas fait pour cela, mais qui peut devenir fort, très fort.

Chanter

C’est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour ne pas trop penser: chanter. Des chansons de quand j’étais petit, des chansons scouts, religieuses, des colonies de vacances, de l’école… On connait plein de chansons en fait. Chanter permet de reposer l’esprit et ça fait un bien fout car cela change le rythme de la respiration avec tout ce que cela entraine. On devrait tous chanter plus souvent, dans la voiture, aux toilettes, en épluchant les épinards, etc…

Écouter de la musique

Vous mettez vos morceaux préférés et c’est parti pour un voyage dans le temps. Vous avez remarqué comment la musique est attachée a des souvenirs, des époques, des événements dans notre esprit. Re écouter de la musique, c’est comme ouvrir un album photo, cela fait remonter plein de souvenirs, c’est bon (ou pas, ça dépend des souvenirs).

Travailler sa mémoire

Apprendre un texte, se réciter ses tables de multiplications, faire de la gymnastique intellectuelle (mouais, j’y crois pas trop à celui là).

Téléphoner

Avec les kit main libre il est aisé de téléphoner en faisant autre chose, alors pourquoi ne pas en profiter pour appeler une vieille tante, un vieux copain dont on a plus de nouvelle depuis un petit moment, histoire de communiquer.

Faire de la gymnastique

On peut profiter de la position stationnaire debout (c’est comme cela que j’épluche les épinards) pour faire de la gymnastique, pas exemple sautiller sur place ou faire des steps avec un tabouret. Un peu de musique entrainante et le tour est joué !

Voilà des exemples de ce que l’on peut faire en épluchant les épinards de Nicolas, ça marche avec d’autres produits et avec d’autres producteurs.

N’hésitez pas à compléter cette liste dans les commentaires

Merci et à bientôt

4 réflexions au sujet de « Les épinards; c’est bon, mais faut les éplucher … »

  1. Très intéressant la séance d’équeutage vu par Thomas, mais pour tous ceux qui on déjà téléphoné à mamie et fait tout les autres trucs épatants que l’on peut faire en cuisinant des bons produits. J’ai un truc pour les épinards… Vous pouvez ne pas les équeuter, juste les rincer à grandes eaux, les essorer rapidement, les mettre dans un grand faitout avec un peu de gros sel.
    Et c’est là que c’est important….
    en fin de cuisson les laisser refroidir un peu, les presser dans une écumoire,puis en faire un boudin sur une planche à découper puis les hacher au couteau.
    D’accord, c’est différent parce que la texture de l’épinard est modifier, mais ça fait plus à manger et surtout c’est super rapide.
    il y a encore 2 série d’épinard d’hiver en serre, et ensuite se seront les épinard de printemps (plein champs)
    Nicolas

  2. J’attends avec impatience les 2 prochaines séries d’épinards d’hiver et puis ceux du printemps. Je sens qu’on va tester le boudin.
    Faudra alors écrire un article sur les différentes manières d’accommoder le boudin ;)

  3. euh moi je les équeute jamais les épinards, et pas de boudin non plus… juste revenus doucement à l’étouffée et c’est toujours « une tuerie » (désolée, c’est le mot :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *